fbpx

Paul Dillman, « Le bien-être est dans l’assiette »

Paul Dillman
Paul Dillman

Chez lui, c’est un peu la maison du bien-être. A l’étage, on se pomponne dans l’institut de beauté de sa femme. Dans le garage, on vient chercher des produits de la ferme pour se faire du bien à l’intérieur. Bienvenue dans la Ruche de Paul Dillman à Saverne (en Alsace).

Paul Dillman ©Thomas Louapre – La Ruche qui dit Oui (2013)
Paul Dillman ©Thomas Louapre – La Ruche qui dit Oui (2013)

« Je viens de la terre. Chez moi, il y a toujours eu des poules, des cochons, des dindons, un potager. Mes parents ne connaissaient pas le supermarché. » Lui l’a fréquenté pendant pas mal d’années, jusqu’à l’overdose l’an passé. « J’en ai eu ras le bol de la malbouffe, je me suis dit qu’il fallait changer. » Un article sur la Ruche qui dit Oui ! dans le canard local lui donne le déclic pour passer à l’acte. Ex-cadre chez France Telecom, le quinquagénaire a déjà tout lâché il y a deux ans pour donner un coup de main à l’institut de beauté de sa femme et prendre en charge la compta. Dans le même temps, il en profite pour se former au massage thaï et à la réflexologie plantaire. Mettre la main à la pâte et prendre les pieds des clients. « D’un coup, faire se rejoindre les médecines douces et l’alimentation saine m’est apparu évident. »
En septembre dernier, Paul se lance dans l’aventure de la Ruche qui dit Oui ! A deux pas du col de Phalsbourg, il commence à monter sa communauté, à trouver des producteurs du côté des marchés paysans, offre un superbe lifting à son garage. « J’ai tout déblayé, peint les murs à la chaux. J’ai aussi installé un frigo, mis des tables devant. C’est tout beau. »

Désormais, chaque semaine, une vingtaine de consommateurs voisins viennent retirer leurs paniers. Paul y fait aussi ses emplettes pour les petits plats fermiers qu’il cuisine midi et soir pour sa petite famille et ses proches. Et surtout, il attend le printemps pour cultiver un vrai potager dans son jardin. Comme quand il était enfant…

2 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Il a tout à fait raison, ce que nous mangeons peut déterminer ce que nous devenions. Il est donc important d’avoir une alimentation saine et équilibrée pour garantir le bien être physique et psychique

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle