fbpx

Nouvelles idées pour vous faire aimer le navet

Certains légumes d’hiver ont le don à leur simple évocation de provoquer une moue de dégoût chez les enfants (et les grands enfants…). C’est le cas du navet pourtant incontournable de la saison froide.

Il fait partie de la famille mal-aimée des crucifères, qui compte également dans ses rangs les brocolis, rutabagas et choux fleurs. Ces légumes aux saveurs prononcées ont la particularité d’être riche en fibres et aident au bon fonctionnement du transit intestinal. Ce qui explique que certaines personnes ne les supportent pas bien.

522418121

Le navet est gorgé d’eau il est donc faible en calories et contient vitamines et oligo-éléments essentiels comme le potassium, le calcium, le fer, le zinc ou le cuivre. Certaines études ont également mis en avant sa teneur en composés soufrés qui joueraient un rôle dans la prévention de certains cancers.

Côté variétés vous trouverez principalement des navet violets, celui que tout le monde connaît. En version « nouveau » au printemps avec ses jolies fanes (à mettre dans la soupe !) ; vous pourrez même le manger cru façon radis avec un peu de sel sur une tartine beurrée. De plus en plus sur les étals on croise le boule d’or, sa chair est jaune, fine et tendre après cuisson. Vous pouvez également le râper pour mettre dans vos crudités…

Vous allez me dire c’est bien beau tout ça… mais le navet j’aime pas. En quelques recettes nous allons tenter de vous convaincre.

488525763

Navets au miel

Une recette idéale pour les navets nouveaux mais aussi les petits navets plus tendres.

  • quelques navets coupés en dés (épluchez la peau sauf pour les navets nouveaux)
  •  une cuillère à soupe de miel
  • un morceau de beurre
  • un peu de sauce soja

Faites revenir dans du beurre une dizaine de minutes les navets en petits dés.

Quand ils commencent à dorer ajouter une cuillère de miel.

Laisser cuire quelques minutes et ajoutez un trait de sauce soja avant de servir.

En accompagnement d’une volaille rôtie par exemple.

Vous voulez épater vos convives ? Tentez la tatin version salée avec une petite touche sucrée… Idéale pour le repas du soir avec une salade de mesclun.

 

**

Les navets font également un condiment très original. A la maison nous le préparons à la libanaise. Ce sont des conserves lacto-fermentées qui accompagnent à merveille un poulet rôti remplaçant les cornichons.

La lactofermentation a l’avantage de produire de bonnes bactéries qui améliorent la flore bactérienne intestinale.

DSC_0508

Navets à la libanaise

Pour 4 bocaux d’un litre (type le Parfait) :

  • 8/10 beaux navets
  • 2 betteraves rouges crues
  • 2,5 litres d’eau
  • 75g de sel (30g par litre d’eau)
  • Thym ou romarin (facultatif)

Mettre l’eau et le sel dans un récipient pour que le sel se dissolve bien.

Couper les navets en morceaux (en demi-rondelles par exemple) et les betteraves en conservant 4 grandes rondelles de betterave pour le haut des pots.

Dans les bocaux mettre au fond une branche d’aromate puis les navets et betterave en tassant bien. Terminer à 4 cm du haut du bocal par une grande rondelle de betterave.

Recouvrir d’eau salée et laisser reposer 3 semaines minimum à température ambiante avant dégustation. L’avantage c’est que la mixture se conserve dans un placard pendant 1 an.

Alors… vous avez changé d’avis sur les navets?

 

 

Un commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. oou tout simplement découpé en billes (ou en cubes égaux), mis dans une casserole avec un peu de sucre (une cuillère à soupe pour un navet moyen), un peu de beurre, on couvre d’eau et hop sur feu moyen.
    quand il n’y a plus d’eau c’est cuit, c’est fondant et super bon !

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle