fbpx

Endive, fadeur à la frénétique ?

Endives au jambon 100% franchouillardes

Face aux standards en marbre de notre Grand Art Immortel, le marmiton s’efface devant la recette et la sert dévotement, sans jamais, au grand jamais songer à la customiser ou à la personnaliser…

Ingrédients pour 4 à 6 pharisiens de l’endive au jambon
75 cl de lait bio
1 échalote
2 brins de persil et de thym
1 feuille de laurier
4 atomes de muscade râpée
60 g de beurre
50 g de farine
6 endives prêtes au sacrifice
6 tranches de jambon cuit, pas trop fines et aussi fermier que possible
1 poignée de violoniste d’emmenthal râpé
Sel et poivre

1- Les endives, c’est le plus facile

Rincez les endives, pour la forme : ça ne sert à rien ou presque. Rangez-les vivantes dans le cuit-vapeur et martyrisez-les pendant 10/12 minutes. Pendant ce temps, ne vous lamentez pas sur leur sort et faites la sauce.

2- La sauce : c’est le plus dur

Dans une casserole, faites monter le lait avec l’échalote coupée en tranches, le persil, le thym, le laurier, la muscade. Mettez de côté. Dans une autre casserole, faites cuire le beurre et la farine 1 minute à feu agréable. Filtrez le lait. Ajoutez-le chaud sur le roux, pas trop vite, en fouettant avec science pour obtenir une sauce à votre image : parfaite. Salez, poivrez. Faite cuire à feu très doux une petite minute. Trop liquide à votre gout ? Ajoutez un peu de mélange beurre farine en fouettant.

3- La suite, ça se fait tout seul

Préchauffez le four à la température mythique de 180°C. Beurrez un plat. Salez, poivrez-le rangez dedans les endives cuites, un peu égouttées et enturbannées de leur tranche de jambon. Regardez : on dirait des Sévillanes pendant la féria ! Noyez tout ce joli monde sous un déluge de sauce, agrémentez de fromage râpé et de quelques noisettes de beurre. Enfournez pour une bonne quarantaine de minutes.

Customisation homologuée par La Ruche qui dit Oui !

Aucune… Seul le jambon cuit peut être éventuellement remplacé par un jambon cuit, mais sur ce point de doctrine, les exégètes se font une guerre sans merci. A vous de voir.

__________

Photos et stylisme © G. Czerw / S. Dupuis – 180°C

8 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. j adore votre facon de parler de la recette merci de ces petit brin d humour.et merci pour ce rappel de bonne recette simple de campagne

  2. Je m’amuse rien qu’à lire vos recettes!
    Je pourrais même dire que je me régale. Du coup, c’est coup double car pour en avoir testé quelques unes, que j’arrange à ma sauce parfois, j’ai toujours été récompensée!

  3. Merci pour tous ces bons conseils prodigués avec humour et bonne humeur (surtout pour les recettes de jardinage ou culture et cuisine). Je lis tout, je me renseigne, me cultivé, apprends.
    J apprécie votre journal.

  4. En Belgique, ca s’appelle Chicons au gratin, et c’est un plat national. Disons donc 50% franchouillard??!!

  5. Si l’amertume de l’endive vous dérange , vous pouvez la couper en lamelles et la faire revenir au beurre et déglacer avec du jus d’orange bio bien sûr

  6. C’est toujours un plaisir de lire vos recettes même si on ne les réalisé pas.
    C’est un humour très apprécié. Merci

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par quinzaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle