fbpx

Ail confit, mon ami

L’ail trône nonchalamment dans la plupart de nos cuisines, il agrémente nos mets avec succès grâce à son goût relevé. Mais sous sa modeste chemise, se cache un super-héros ! Celui qui en deux temps, trois mouvements, nous sauve des petits et des gros maux.

 

iStock_000009888806_Large

Si l’on exclut le fait de pouvoir emballer après en avoir ingéré une bonne cuillerée, l’ail est plutôt de notre côté.

1- D’abord, c’est un antibiotique naturel. De récentes études ont montré que les composés de l’ail pourraient venir à bout d’environ 60 espèces de champignons et 20 types de bactéries. Louis Pasteur lui-même a découvert les vertus antibactériennes de l’ail qui a été utilisé lors de la 1ère guerre mondiale comme antiseptique.

2- Il combat et prévient le rhume et la grippe. On espère qu’en cette saison, vous n’en n’aurez pas besoin mais sachez que l’ail est très efficace en traitement de ces maladies d’hiver. N’hésitez pas à redoubler votre consommation en cas de petit souci de cet ordre.

3- Il contribue à faire diminuer le cholestérol et à lutter contre l’hypertension artérielle.

4- Il est très efficace en cas d’attaque de vampires.

5- Il est vermifuge. Autrefois, on mettait des colliers d’ail aux nouveaux-nés pour les protéger des parasites : les vers détestent l’ail. Ceux qui ont un combricomposteurs sont au courant ! Il est interdit d’y jeter de l’ail.

Au delà de ses vertus curatives, l’ail est un véritable alicament : riche en anti-oxydants, il contribue à ralentir le vieillissement cellulaire et exerce une véritable action préventive contre certains cancers de l’appareil digestif comme l’ont montré plusieurs études scientifiques. Sa richesse en vitamines mais aussi en calcium, fer, zinc, cuivre ou phosphore en font un aliment qui contribue à nous maintenir en forme.

Jolies performances non ? Vous avez désormais envie d’en consommer partout et tout le temps. Pour en garder toutes les vertus, l’idéal est de le manger cru. Néanmoins, tous les estomacs ne sont d’accord avec cette pratique… votre amoure(se) et vos collègues de bureau non plus.

Alors pour pouvoir consommer de l’ail digeste et l’agrémenter facilement dans vos plats, voici une recette très facile à réaliser : l’ail confit en bocal.

Grâce à vos petit bocaux conservés aux frigos vous en aurez toujours sous la main : à picorer à l’apéro, dans vos salades d’été, écrasé sur du pain, rajouté dans vos plats à la dernière minute… Il est multi-usages !

Ingrédients, pour deux bocaux (type bocal à confiture)

  • 2 têtes d’ail
  • 50 cl d’huile d’olive
  • Du romarin, du thym et du laurier, en branche ou en vrac

 

Détacher les gousses les unes des autres tout en les gardant en chemise.

ail 1

Les mettre dans une casserole.

 

ail 2

 

Ajouter les herbes aromatiques.

ail 3

 

Recouvrir d’huile d’olive.

ail 4

 

Laisser cuire à feu doux pendant une quarantaine de minutes.

ail 5

 

Mettre en bocal avec l’huile et les herbes.

ail 6

 

Vous pouvez conserver votre ail confit au réfrigérateur pendant plusieurs semaines

ail 7

Bonne dégustation !

Une de mes sources : Planète Santé. 

 

 

5 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’ai testé la préparation en chemise comme vous pouvez le voir sur les dernières photos. Néanmoins, certains proposent de faire sans, je n’ai pas encore essayé. Vous testez et vous nous dites ?

  2. D’accord avec Amandine, la recette dit: « en chemise » mais la photo montre le contraire … Alors, avec ou sans chemise ?
    En tout les cas, je vais le faire …
    Cordialement à tous…
    Bruno.

  3. Miam, trop envie de tester ! Mais il faut vraiment laisser la « chemise » (la peau si j’ai bien compris) au gousses d’ail ?

  4. On peut aussi rajouter du gros sel de Guerande et des grains de poivre.
    super bon, et l’huile parfumée est top pour les vinaigrettes ou les poêlées !!

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle