fbpx

En passant par la Lorraine

10 choses que le Mamastudio a appris en Lorraine

Le MamaStudio, c’est l’équipe de com’ qui reste bloquée dans les transports en commun parisiens. Ça, c’est ce que vous vous dites. Mais attention, tous les 3 mois, elle part à la rencontre des Producteurs et Responsables de Ruches d’un charmant coin de France. Il y a quelques jours c’était la Lorraine. Une grande première pour l’équipe, toute équipée de cirés, de bottes de pluie, et de ses plumes les plus affûtées. Voici les 10 précieuses informations qu’elle a récoltées (parmi bien d’autres).

À la ferme du Goût des prés. ©Thomas Louapre

1. En Lorraine, il y a des vaches écossaises nées dans le pays de Bitche

Quand on voit ces vaches à franges et cornes longues, on se dit qu’elles viennent forcément de l’autre bout du monde. André et ses anciens élèves du cours de technologie ne sont pourtant pas allés les chercher loin, leurs vaches écossaises. Elles viennent de juste à côté, de la ville qu’on appelle Bitche, ou Bitsh selon qu’elle appartienne à la France ou l’Allemagne. Sur le moment, on a imaginé qu’elles venaient d’un pays très lointain et puis on a regardé sur une carte. Il paraît qu’on y trouve une superbe citadelle. Ce sera pour le prochain voyage.

2. La quiche lorraine n’existe pas

Dans la catégorie faudra repasser plus tard, on tient quelque chose. Pour nous, Parigots, la Lorraine c’est la terre de la quiche. Quiche lorraine qui s’est jouée de nous, n’apparaissant pas dans la boulangerie nancéienne qu’on a visitée exprès pour la voir… On y a trouvé son cousin le pâté lorrain : du porc élevé en bio, mariné dans du sel, du poivre, du persil, et du vin Côtes-de-toul. Le tout dans une pâte feuilletée bien beurrée. Tout aussi goûtu, on vous l’assure.

Les trop peu connus pâtés lorrains. ©Emmanuelle Mbama.

3. La livèche a exactement le même goût qu’un Kub Or, mais sans les produits artificiels

À la ferme urbaine de Borny à Metz, on a goûté plein d’aromates, parmi lesquels la livèche. Pour certains dans l’assistance, on ne savait pas que l’Arôme Maggi, c’était disponible avec l’option chlorophylle et sans tous les additifs.

4. Nancy possède une place reconnue comme une des plus belles du monde

Retour à la catégorie faudra repasser plus tard. On nous a répété maintes fois que THE TRUC À VOIR, c’était la place Stanislas de Nancy. Elle fait partie des 10 plus belles places du monde, on nous a dit. Et comme on est pas trop fort en timing, on a raté l’occasion de la voir. Alors si vous passez par là, ne loupez pas celle qui est classée au pied du podium des plus belles places du monde !

Notre photographe Thomas Louapre, par notre journaliste Aurélien Culat.

5. Le brouillard lorrain existe réellement

Pour parler de la pluie et du beau temps, ne comptez pas sur nous. Non, nous ce qui nous a marqué, aveuglé par son omniprésence, c’est le brouillard lorrain. On ne se la jouera pas Météo France, mais il en existe plusieurs types, et il semble qu’on soit tombé sur le plus persistant. Comme on est curieux, on a regardé, et ça semble être celui d’inversion : très épais, qui dure longtemps dans la journée, il est caractéristique des longues journées d’hiver. Vous connaissez le dicton, en avril on ne se découvre pas d’un fil.

Sur les routes lorraines, Hélène joue contre la montre dans un brouillard à couper au couteau. ©Emmanuelle Mbama.

6. On peut se soûler à la mirabelle

Tant et si bien qu’on a eu l’occasion de boire quelques liqueurs. L’eau de vie de mirabelle, c’est l’un des emblèmes de la région. On est passé au bon moment, car tous les arbres étaient en fleurs. Et comme il y en avait beaucoup, les champs étaient devenus tout blanc. 

Les fameux champs de mirabelliers en fleurs. ©Manon Nougier

7. On met de la bière partout, même dans ses cheveux

On en met dans les shampoings, on s’en rince les cheveux. Et puis dans la bière, on ajoute de la bergamote, du miel. Bref, culinairement, ça vaut le détour pour les surprises que la région vous réserve.

Sur le tournage d'une Instastory, chez Sophie, et son atelier de saponification à froid So Authentic. ©Emmanuelle Mbama.

8. En Lorraine on produit du champagne aussi

Mais il ne peut bénéficier de l’appellation, réservée à la région voisine. Par conséquent, on appelle ça du mousseux. Ça se boit bien aussi.

9. Il y a des étangs partout

En Lorraine, il pleut beaucoup. Tellement qu’une ville s’appelle Pont-à-Mousson. Malgré cela, les maraîchers venus à notre pot trouvaient qu’il faisait un peu sec.

10. Le feu ça sent, et ça reste

Voilà, ça fait plus d’une semaine qu’on est de retour. Et le bureau sent encore la fumée de tous les feux qu’on a fait pour se réchauffer. Quelqu’un a une astuce pour désodoriser les affaires qu’on ne peut pas mettre à la machine ?

Alexandra, profitant d'une des rares moments de réseau au Gîte aux étoiles. ©Emmanuelle Mbama.

En vrai, on en a appris bien plus que ces 10 points. Sur l’équipe, sur les uns et les autres, sur notre nourriture, sur les gens qui la font et sur les Lorrains, aussi sympas que les Belges. Enfin, il paraît. On ira vérifier ça sur le terrain en juillet. Les Wallons, vous êtes prêts ?

Toute l'équipe, bien fatiguée de sa journée, mais impatiente de manger.

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle