Recettes de grands chefs anti-gaspi

Capture d’écran 2014-11-10 à 17.46.25
Capture d’écran 2014-11-10 à 17.46.25

Chaque année, les Français jettent 20 à 30 kilos de nourriture, soit 400 euros de courses. C’est trop, beaucoup trop. Alors la Région Ile-de-France a dépêché grands chefs, Marmiton et l’équipe de la Ruche qui dit Oui ! pour proposer des recettes anti-gaspi. A vos toques, prêts, partez !

Pour les retrouver, il suffit de cliquer sur l’infographie interactive de Wedodata juste là.

18 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je ne comprend pas comment on peut jeter de la nourriture !
    Règle N°1 : toujours finir son assiette (même les enfants), cela veut dire : servir des portions adaptées à l’appétit de chacun et être un plus strict sur l’éducation (un autre fléau, d’ailleurs l’un va avec l’autre).
    Chez nous, jamais de gaspillage, très peu de restes qui sont resservis dès le repas suivant. Au pire il y a le compost, qui retourne à la terre du jardin.
    Règle N°2 : faire ses courses sans remplir abusivement le coffre de la voiture. Nous achetons nos produits frais au quotidien dans les commerces de proximité (si c’est possible, même quand les 2 travaillent. Les petits commerces sont souvent ouverts tard et tous les jours).
    Les légumes pris à l’AMAP tiennent la semaine, les plus fragiles consommés en premier. Cela veut dire parfois ne pas manger selon l’envie mais avec ce que l’on a (eh oui, il faut un peu de volonté).
    Les DLC des produits emballés sont suffisamment longues pour ne pas avoir à jeter. Et quand bien même une date arrive à échéance (par inadvertance), le produit est toujours consommable.
    Enfin, manger les épluchures, n’importe quoi !! Et le compost alors ?

    1. Les épluchures de pomme de terre dans le compost sont inhibiteur de croissance, donc prudence pas trop!

    2. Si on a la possibilité, les poules, c’est super. Nos déchets sont transformés en oeufs….

    3. Tu as raison, Patricia, y’a pas plus grande MAGIE que la transformation par la NATURE de nos déchets en aliments délicieux…. que ce soit végétal ou animal. Personnellement, j’ai 6 poules qui transforment ainsi nos déchets comestibles… le reste va au cochon! :p

      D’après moi, toutes les garderies, écoles, hopitaux, etc… devraient avoir un poulailler à proximité et les gens s’en occuperaient bénévolement, j’en suis certain! C’est tellement relaxant, ressourçant et…. économique! 🙂

  2. dans la recette de guimauve, il est fait mention de glucose, mais pas de quantité : combien ??? 10 g ? 100 g ? 1 kg ????
    merci de (faire) compléter …

    et je suis sceptique aussi sur certaines recettes : vous avez souvent ensemble 3 trognons de choux chez vous, par exemple ? pas moi ! et le poids des épluchures de pommes de terre, surtout si vous les faites en robe des champs à l’autocuiseur, ce qui est d’ailleurs bcp plus économique énergiquement parlant que le four ? je rigole !

  3. Recettes intéressantes, mais c’est trèèèèès leeeennnnt à consulter. On aaaatteeeennnd à chaque clic. Du coup je n’ai pas eu la patience de regarder toutes les recettes, dommage.
    Pourquoi pas juste un PDF avec toutes les recettes ?

    1. Vous pouvez les télécharger et là ça va plutôt assez vite. Vous re-tentez ?
      Bien à vous,

    1. Moi non plus. Rien à faire 🙁 Faut-il une configuration spéciale ? C’est dommage car c’était intéressant.

  4. Vu dans une émission de télé cette semaine consacrée au gaspillage, on y parlait de 90 kg de nourriture gaspillée par an par Français. Mais cela prenait en compte tous les gaspillages alimentaires (ménages, supermarchés, restaurants, cantines) rapportés au nombre de Français.

  5. La lutte contre le gaspillage commence par ne pas jeter des produits non entamés plutôt que les trognons de pomme ou la peau des pommes de terre !

    1. la lutte contre le « gaspi » commence par faire une liste de courses et ne pas y déroger
      ensuite par l’achat d’un bon congélateur : les restes sont mis en réserve systématiquement et c’est bien agréable d’avoir un repas sans avoir à cuisiner !!! en plus des économies d’énergie (il n’en faut pas plus pour cuire 1 kilo que pour en cuire 2)

    2. Je suis bien d’accord, mais c’est bien trop banal, les soupes d’épluchures, ça c’est à la mode !
      Que représente le poids de la pelure sur la pomme de terre ? Pas grand chose, c’est donc pas comme ça qu’on va réduire le chiffre du gaspillage, mais il faut bien parler des sujets à la mode…

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de données personnelles

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle