L’esprit de Noël dans un mini gâteau

D’abord, il faut s’entraîner à prononcer son nom. Ensuite, on le croque à Noël en Alsace et en Alsace. Découverte du Bredele avec Anne qui s’en avale un chaque matin.

« Noël a un pays, l’Alsace »

Une formule que l’on entend souvent dans l’Est de la France. Il est vrai que les traditions de Noël sont nombreuses et bien vivantes dans ce coin-là, pour preuve les marchés de Noël qui s’exportent dans tout le pays et même au-delà. Des marchés de Noël ? Quelques cahutes en bois, où l’on trouve des décorations pour les sapins, des objets artisanaux à offrir en cadeau et… des Bredele, ces petits gâteaux que l’on fabrique durant le temps de l’avent, à la maison, en famille ou entre amis.

Des ingrédients simples...
Des ingrédients simples…

Le Bredele donc à l’orthographe changeante (selon l’endroit où l’on se trouve en Alsace) est un petit gâteau confectionné avec des ingrédients simples, dont la pâte est découpée en petits morceaux au couteau ou à l’aide d’un emporte-pièces. L’un des Bredele les plus courant s’appelle le Butterbredele, petit gâteau au beurre. Facile à faire, surtout avec les enfants. Nous avons choisi notre recette dans un des innombrables livres de recettes consacrés aux Bredele, celui de Simone Siebert illustré par Guy Untereiner (éditions Pierron).

Une recette facile pour les enfants.
Une recette facile pour les enfants.

Les ingrédients ?

250 g de farine / 125 g de sucre / 125 g de beurre / quatre jaunes d’œufs / un peu de zeste de citron / une cuillère à café de levure chimique / un jaune d’œuf pour dorer.

Réaliser une pâte lisse en mélangeant tous les ingrédients. Abaisser la pâte sur deux à trois millimètres d’épaisseur et découper avec des emporte-pièces (étoiles, cœur, sapin…). Dorer au jaune d’œuf. Faire cuire à four moyen (th 6). Laisser refroidir. Les blancs d’œufs pourront servir à la confection de macarons.

Une fois préparés, les Bredele sont servis en dessert, au goûter, avec un thé ou un café… ou offerts dans de petits sachets en papier transparent, en guise de présents. Ils sont aussi souvent vendus par des associations, offerts lors de concerts…

Le bredele est un gâteau unique à la recette déposée ?

Pas du tout. Chaque famille a ses préférés, ses fabrications secrètes, ses « sortes ». Certaines tentent de nouvelles recettes d’une année à l’autre. Rares sont celles qui ne se contentent que d’un seul modèle. Car les Bredele se conjuguent au pluriel. Pour se faire une petite idée (mais vraiment petite), il n’y a qu’à feuilleter le catalogue proposé par la Maison du pain d’Alsace, à Sélestat. Ce musée vivant de l’art de la boulange propose toute l’année des Bredele aux visiteurs et aux autochtones. Durant l’avent, les boulangers bénévoles s’affairent au fourneau pour satisfaire les gourmands.

Et voilà nos bredele d'amour.
Et voilà nos bredele d’amour.

Voilà, il n’y a plus qu’à se lancer. De nombreuses recettes circulent sur internet, en particulier sur un site dédié et plutôt bien fait, www.bredele.fr, et l’inspiration peut aussi venir au fil des pages de livres dédiés comme les fameux « Petits gâteaux d’Alsace » de Suzanne Roth (Editions La Nuée Bleue), une référence dans la région, ou « La cuisine des fées » de Christine Ferber, dite la reine des confitures en Alsace (Editions Du Chêne).

A propos, les Bredele se gardent très bien dans des boîtes en métal.  S’il en reste, évidemment…

**************

Recette bonus : le fameux vin chaud servi ces temps-ci en Alsace (et ailleurs)

Recette de Simone Siebert

Une bouteille de vin de Bordeaux rouge / 200 gr de sucre / 200 gr d’eau / cinq oranges non traitées / deux clous de girofle / un bâton de cannelle.

Dans une grande  casserole en inox, verser le vin, l’eau, le sucre, ajouter les zestes de quatre oranges, les clous de girofle, la cannelle et le jus de quatre oranges. Portez au frémissement et le maintenir pendant six minutes. Filtrer. Servir brûlant dans des verres décorés d’une rondelle d’orange.

Un commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je trouve ça très sympa de nous faire partager des recettes qui ont l’air délicieuses et pas compliquées comme je les aime.
    Je vous encourage à continuer.
    Merci
    Cordialement
    Véronique Lille

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle