fbpx

Faire soi-même son kimchi

Qui me chuchote à l’oreille ? Le kimchi, pardi ! Ce chou fermenté bulle dans son coin pendant quelques semaines avant d’exploser d’une douceur pimentée délicieuse. Écoutez, ouvrez bien vos feuilles et découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur sa préparation.

Pour approfondir

Références

Réduire ses déchets, faire soi-même, limiter son empreinte carbone, favoriser la biodiversité, s’initier à la décroissance (oui, même pas peur !) : avec ce guide malin et astucieux, la Ruche qui dit Oui ! vous donne 1000 bonnes idées pour agir joyeusement et réussir votre transition écologique à la maison.

Un commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pour le Kimchi d’origine et qui donne son goût si particulièrement addictif, il faudrait ajouter 2 à 6 CS (selon les goûts) de piment rouge gochugaru, idéalement, avec aussi 1CS de sucre ! Et dans ma recette j’ajoute 1 à 2 poireaux émincés, 1 carotte en lamelle, 1 CS de sésame grillé
    Et là pure délice…

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle