A table, Simone !

A Caen, les food trucks inventent le brunch urbain  

A Caen, lorsque les camions se rassemblent ce n’est pas pour bloquer les routes ni pour manifester mais pour donner à manger aux passants. Michèle Alexander, grande Manitou du rassemblement des food trucks nous explique le concept.

_MG_3340

Qu’est-ce qu’un brunch urbain?

Michèle Alexander : Le brunch urbain c’est une compilation de cultures de la rue où se mêlent les food trucks, les artistes, les musiciens. C’est un lieu de rendez-vous pour les amis, la famille autour d’un repas que chacun aura pu librement choisir parmi les différents food trucks et leurs superbes spécialités – thaï, burger, frites, créole, libanaise, américaine, végétarienne, homard, méditerranéenne…et sans oublier la pâtisserie ! On mange autour de grandes tables, sur des bancs, dans des salons de jardin, des tentes… L’ambiance est détendue, on est dans la rue.

Ce concept est encore nouveau en France, comment as-tu eu l’idée de le mettre en place?

M.A. : Au départ, je voulais ouvrir un food truck à Caen pour faire profiter des spécialités caribéennes ensoleillées de mon enfance aux Cænnais, mais je me suis heurtée à un problème de taille : comme beaucoup d’autres villes, la mairie de Caen n’autorise pas les food trucks sur la voie publique, sauf pendant le marché. Aussi, j’ai décidé de m’inspirer des pays anglo-saxons et de lancer des rassemblements de food trucks les dimanches en négociant avec la mairie des emplacements temporaires pour mes événements. Et la mairie de Caen a dit oui !

_MG_3630

Qu’est-ce qu’un brunch urbain apporte ?

M.A. : Ce genre d’événement permet de rendre une ville dynamique… même le dimanche ! Pour les habitants, c’est une belle illustration du vivre ensemble. Tout leur est accessible – les prix, les échanges avec les artistes, la rencontre. On sent une ville investie. Les food trucks sont ravis d’être portés par ce dynamisme, de sortir dans la lumière de la ville, de montrer ceux qui savent cuisiner. C’est la même chose pour les artistes. Je dirai que pour tous, le brunch urbain répond à un besoin de découvrir et de faire découvrir.

IMG_7940

Les deux premières éditions ont déjà eu lieu, quel en est le premier bilan?

M.A. : Un succès ! Nous avons comptabilisé à la louche 1000 personnes lors de la première édition, autour des festivités de Noël. L’événement du 10 janvier dernier a été un plus grand succès avec 700 personnes qui se sont déplacées rien que pour nous. A partir du mois d’avril, ce sera un rendez-vous très régulier, tous les dimanches.

Et la suite ? Quelles sont tes idées de développement ?

Toujours plus de camions ! Plus de spécialités culinaires, plus d’artistes et d’artisans atypiques, de musiciens. Et je rêve de voir un jour un coiffeur/barbier sur l’événement.

Pour connaître les prochains brunchs urbains de Caen, c’est par ici : https://www.facebook.com/ShadoBéni-1648451085412434/

Pas de commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle