fbpx

12 heures dans la bulle de Sidonie, savonnière en Vendée

Sidonie Champagne, c’est son nom. Celui qu’elle a également donné à sa savonnerie traditionnelle à froid. Au coeur de la Vendée, elle réalise avec la précision des grands couturiers des savons bijoux aux produits locaux et fermiers. Pour la jeune femme, pas question de buller. La preuve en 12 heures.

7h : je commence par une douche. La douche c’est le lien entre ma vie civile et ma vie professionnelle et ce satané savon qui me poursuit toujours, même quand je suis à peine réveillée.

 

8 h démoulage8h : je commence la journée par démouler les savons de l’avant-veille. De beaux lingots 100% naturels. Ce matin il y avait 32 barres de 13 savons soit 416 savons à démouler. Ca permet la comparaison avec les industriels dont une unité de production moyenne atteint 1000 tonnes par jours soit 1 million de savons dans la journée (un peu moins en vérité car ils retirent la précieuse glycérine qui représente 8 à 10 % du savon). C’est seulement 2400 fois plus que moi ! Quand on vous dit que le monde est zinzin…

 

9 h découpe savons - copie

9h : séance découpage. Jusque là la savonnerie à froid (SAF) ça ressemble plus à un atelier de maternelle qu’à un vrai métier. Si vous saviez comme je m’amuse !

 

9 h 30 rangement pour séchage 6 semaines

9h30 : les verts avec les verts, les exfoliants d’un côté, ceux au calendula ensemble, je range mes savons sur de grandes étagères pour les faire sécher. Les savons ça se place en « cure » pendant 6 semaines. Rassurez-vous, pas de massage et surtout pas de douche haute pression pendant cette retraite qui n’est pas vraiment un séchage à proprement parler.

C’est plus un temps de pause pour que la réaction en chaine de la saponification se termine et qu’on ne trouve plus aucune trace de soude. Ah oui, au passage, un savon contenant de la soude au moment de passer sous la douche ça n’existe pas. Les savons sans savon, c’est juste un nom marketing destiné à tromper le petit monde des consommateurs. Et oui même dans un savon sans savon figurez vous qu’il y a des ingrédients, soyez curieux…

 

10 h 30 moment de convivialité avec une cliente ravie dans sa boutique10h30 : le temps de me transformer en wonder woman, je change de tenue en claquant des doigts ou en remuant mon nez, je ne sais plus. J’arrive à Marans (c’est même pour ça qu’on rit sur la photo) ou Maryse et Catherine ont ouvert « Au marché d’antan », adorable épicerie locale et bio près de La Rochelle.

 

11 h 30 retour de Marans chemisage des moules

11h30 : j’ai l’air inspirée par le chemisage de mes moules (après les avoir démoulés pendant une heure). Ca sent l’arrivée prochaine d’une nouvelle tournée de savons !

 

12 h début d'une nouvelle fabrication12h30 : imparable ! Quand la savonnière chemise c’est que bientôt elle va saponifier à froid comme toujours. C’est même à ça qu’on reconnait une vraie savonnière. C’est reparti, les huiles, l’eau, la soude, les huiles essentielles, les graines… au cas où vous ne comprendriez pas qu’il n’y a pas de soude dans un savon lorsqu’on s’en sert, alors qu’on en met quand on le fabrique (incompréhensible ?). Ecrivez-moi et on en parle comme dirait l’autre.

 

13 h toujours dans la pâte !13h : je pâtoune encore et toujours, la SAF c’est comme la bonne cuisine ça demande du temps et des bras en béton (pas de machine pour fabriquer avec cette méthode). Métier de fainéant savonnier par saponification à froid ?

 

14 h pause chèque mon RSI cher... i14h : bras éreinté ! J’allège mon compte des quelques charges obligatoires…

 

15 h dernier batch coulé ouf !

15h : finalement je retourne à mon savon qui me rappelle que j’ai fait le bon choix même si j’ai des périodes de doute parfois comme tous les entrepreneurs. Avoir créé mon entreprise, ma marque commerciale, ma gamme savons barres, savons liquide et cosmétiques (je vous en parlerai une prochaine fois avec plaisir) me passionne.

 

15 h 30 RV avec olivier Drilhon photo et infographiste pour élaboration brochure 2015

15h30 : moment agréable avec mon charmant photographe infographiste Olivier, avec qui nous créons mon catalogue 2015. 

 

16 h 30 livraison d'une palette trop grande pour moi et ma maison

16h30 : on sonne. Chic, une livraison de bidons que je vais m’employer à remplir de savon liquide dans les prochains mois. Non Sidonie Champagne n’est pas wonder woman comme je voulais vous le faire croire, je ne peux pas porter seule 1000 litres d’huile d’olive ! Vous constaterez l’exigüité de mon labo qui m’oblige à passer certains cartons ou palettes par la fenêtre de ma maison ancienne pourtant aux normes européennes avant l’heure puisqu’elle laisse passer les fameuses palettes Euro au millimètre près. Mon labo est installé dans les vestiges de l’ancien château de Benet (sans ^) – Marais Poitevin.

 

18 h distribution à la Ruche gérée par Romain et Cynthia à Mauzé sur le Mignon18h : re-changement de tenue pour me rendre à la Ruche qui dit Oui ! de Mauzé sur le Mignon, tenue par Cynthia et Romain Chapeyrou. Ensuite je rentre chez moi… pour prendre une dernière douche. Tiens, ce soir ce sera avec un savon orange-cannelle.

 

 

 

 

 

8 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Depuis un an nous allons régulièrement au Mazeau et c’est ainsi que j’ai découvert vos savons qui sont des petites perles pour moi. À chaque passage je ne manque pas d’en acheter pour nous et pour offrir à mes amies en guise de produit made in Vendée.
    On est tous fans, continuez !!!! J’espère que vous pourrez ouvrir votre boutique un jour. En attendant je vous souhaite bon courage et viendrais sûrement vous rendre visite durant les vacances d’avril. Alors, à bientôt et merci?

  2. Bonjour votre article est super je m y intéressé aussi a la fabrication
    je cherche des livres mais il y en a tellement je ne sais pas lequel choisir dommage je suis loin de vous (Montpellier)
    Pouvez vous me dire avec lequel vous avez appris ? Que vous citez
    proposez vous des stages on ne sais jamais on pourrait prévoir des vacances vers chez vous

  3. Bonjour.

    En villégiature régulièrement en Vendée je souhaiterais savoir ou se trouve l’atelier et le magasin de madame? Pour ou le cas si cela est possible visiter et bien sur acheter du savon 😉

    Merci bon we fred

    1. Bonjour petit Fred

      Pardon pour ma réponse tardive. Je suis à Benet (sud Vendée près de Niort). Je n’ai pas de boutique encore car pas assez de m² ! il est possible de me rendre visite en m’appelant un peu avant.

      A bientôt,

      Sidonie Champagne

  4. Bonjour Sidonie,

    Juste un petit mot pour vous féliciter … belle idée, bonnes odeurs … mhmm! j’adore
    Et puis pour moi qui cous, qui peins et qui hésite à créer mon emploi, c’est une démonstration de réussite, pourtant les étapes de création sont parfois fastidieuses, il faut maîtriser son sujet avant de se lancer et on a parfois des doutes … en tout cas merci Sidonie,
    Bonne continuation dans votre belle région que je connais… Virginie

    1. Bonjour Virginie,

      Merci pour ton commentaire, je t’encourage à créer ton entreprise même si le plus difficile pour les débuts d’un artisan n’est pas le quotidien de l’entreprise, mais plus les chancres qui vivent sur notre dos ! même bio, on a pas trouvé de moyens de lutter contre. Le mieux c’est de se lancer et de ne pas tomber dans le piège des études de marché à n’en plus finir, fonçons !

      A bientôt peut-être Virginie et bonne chance.

      Sidonie

  5. Salut, je m’intéresse au savon 100% suif de boeuf
    vous fabriquez seulement à base des huiles? , est ce que vous pouvez me donnez des informations concernant le suif, ou les titres de quelques ouvrages? Et merci beaucoup.

    1. Bonsoir, je n’ai aucune connaissance particulière pour faire du savon à base de graisse animale. La technique est la même qu’avec des huiles végétales, reste à vous approvisionner et à n’être pas dégouté par le concept. Bonne chance,

      Sidonie Champagne

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle