Il était une oie…

Dans la cour de la Ferme du Plessis, à Sainte-Maure-de-Touraine, l’on est accueilli par un coq d’une race rarissime : la Géline de Touraine. ©Thomas Louapre

Une robe blanche immaculée, un cou légèrement gaufré et de jolis yeux bleus : pas de doute, c’est une Oie de Touraine, elle aussi en voie de disparition. Ou de réapparition, car Christine et Jean-François Boisquillon se sont mis en tête de relancer ces races oubliées. ©Thomas Louapre

Une cinquantaine de poules, une trentaine d’oies, une centaine de lapins, quelques canards et quatres cochons : l’élevage lancé en 2009 est à taille humaine. Les animaux sont vendus pour la viande en circuit court. ©Thomas Louapre

Les volailles vivent toutes ensemble, en plein air. Au menu aujourd’hui, de l’herbe fraiche, du grain bio et un bonus : la salade récupérée des invendus d’une grande surface. ©Thomas Louapre

C’est la saison de la chasse aux œufs. Poules et oies pondent où elles veulent, comme ici au milieu d’un buisson d’orties. ©Thomas Louapre

Arrivés à quelques jours du terme, les œufs sont l’objet de tous les soins. Pour éviter les accidents de dernière minute, ils sont placés en couveuse et retournés deux fois par jour. Christine scrute les signes de vie des poussins et oisons. ©Thomas Louapre

Cet oison entamme son troisième jour d’éclosion. Pas la peine de l’aider pour le moment, il a encore des réserves de nourriture à l’intérieur. ©Thomas Louapre

A l’abri dans des tonneaux éclairés et chauffés, les petits attendent leur première sortie. 150 oisons devraient voir le jour à la ferme cette année. ©Thomas Louapre

La famille Lapin Gris de Touraine passe à table. La robe varie légèrement d’un individu à l’autre : difficile de trouver et maintenir une pureté génétique dans des races à si faible effectif. Et il n’y a pas d’autres éleveurs avec qui échanger des reproducteurs. ©Thomas Louapre

A la tombée du jour, les Gélines de Touraine se perchent dans un grand cerisier qui domine la basse-cour. Ici, le renard ne risque pas de venir les déloger en pleine nuit. ©Thomas Louapre

Non classé

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle