fbpx

Terreau fertile en ligne

Les meilleures chaînes Youtube pour se mettre au jardinage naturel

Les chaînes Youtube autour du jardinage connaissent un succès grandissant. Grâce à leurs conseils avisés inspirés par le potager naturel, la permaculture ou le maraîchage bio, les pros nous filent un coup de main au jardin !

Confinement, déconfinement, reconfinement, couvre-feu à heures variables… Depuis plus d’un an maintenant, nous passons une bonne partie de nos journées à la maison. Pour beaucoup d’entre nous, les plateformes de visionnage de vidéos constituent une fenêtre d’ouverture sur le monde et sur les autres. Pour nombre d’entre nous aussi, cette période est l’occasion de jardiner, parfois sur un simple balconnet ou même derrière une fenêtre. À la croisée de ces deux pratiques, on trouve les youtubeurs et autres vidéastes web spécialistes du jardinage. Leur audience a littéralement explosé ces derniers mois, allant jusqu’à doubler pour certains. 

Le succès, mérité, est une très bonne nouvelle pour le jardinage au naturel. Car chez ses jardiniers vidéastes, il n’est jamais question de fongicides, pesticides et autres engrais de synthèse. De même, on y fait bien peu l’apologie des motoculteurs et bêches dont on recommandait encore l’usage systématique dans pas mal de manuels de jardinage il y a seulement une décennie ou deux. La plupart de ces jardiniers en ligne recommandent et popularisent plutôt des méthodes inspirées par le potager naturel, la permaculture voire le maraîchage bio. On y découvre comment et avec quoi pailler son potager, comment rendre son sol plus vivant, comment associer les plantes, comment jardiner avec la paille ou le foin, comment faire son compost…

Les pieds sur terre

Ce parti pris est une évidence aux yeux d’Olivier Puech, auteur de la chaîne Le Potager d’Olivier (et d’un livre du même nom Le potager d’Olivier : nourrir sa famille, nourrir son esprit, éditions Terre Vivante, 2020). L’ancien formateur dans le commerce reconverti aujourd’hui en vidéaste à plein temps détaille : Je ne vois pas l’intérêt de faire mon propre potager si c’est pour mettre les mêmes produits que dans le champ d’à-côté. Ma problématique, mon objectif, c’est de nourrir ma famille mais c’est aussi la construction d’un sol fertile.

De même pour Didier Helmstetter, auteur de la chaîne Le potager du paresseux (et d’un livre du même nom Le potager du paresseux – ou comment produire des légumes plus que bio, sans travail du sol, sans engrais, sans pesticide, Tana éditions, 2018). Après un infarctus qui l’a forcé à ralentir les efforts physiques et à mettre de l’ordre dans [s]es idées, cet agronome de formation opte en 2012 pour des méthodes de jardinage sans travail du sol et avec un minimum d’efforts, qui lui donnent des légumes de qualité plus bio que AB. Le jardinage devient alors pour lui un moyen de faire quelque chose pour la planète et même une invitation à de petites aventures et de grandes découvertes quotidiennes.

Discussion privée entre potagers

Face à l’incrédulité de certains observateurs, il décide quelques années plus tard de documenter son quotidien au jardin dans de longues vidéos tournées en temps réel. Sa chaîne Youtube rencontre un succès dont il semble le premier étonné. Didier Helmstetter décrit le bonheur qu’il vit aujourd’hui grâce aux échanges avec sa communauté : Je me suis cru mort avec mon infarctus. J’ai la chance de vivre encore. Depuis ce moment-là, j’ai décrété que je ferai, pendant ce bonus de vie, ce qui me fera plaisir. Et c’est un plaisir de lire les gens qui m’écrivent en disant qu’ils ont réussi à faire des choses au jardin grâce à ce que je raconte. J’ai reçu des mails magnifiques. Par ricochet, ça donne une énergie dingue.

Cette communauté de jardiniers youtubeurs est en prime unie et solidaire. On les voit souvent se soutenir les uns les autres dans les commentaires de leurs vidéos, tourner des vidéos ensemble voire inviter respectivement leurs communautés à découvrir les contenus proposés par d’autres. En privé, plusieurs ont pris l’habitude de correspondre via un groupe de discussion, entre autres pour partager des informations ou pour se tenir au courant des projets à venir, histoire de se coordonner et de ne pas se marcher sur les pieds.

________________________________________

5 chaînes Youtube à suivre :

1. Permaculture, agroécologie, etc…
320 000 abonnés

Le + : L’auteur principal, Damien Dekarz, a un talent rare pour rendre simples et accessibles les gestes du potager naturel tout en replaçant en permanence l’acte de jardiner comme une façon d’appréhender la complexité du vivant et d’évoluer en harmonie avec lui. Attention : visionner ses vidéos donne une envie irrésistible de semer des arbres.

2. Le jardin d’Alekil
43 000 abonnés

Le + : Les vidéos de Maud Roulot sont très nombreuses et pour la plupart courtes, efficaces et très didactiques. En plus de solides conseils de jardinage, on y trouve aussi des idées originales et inspirantes dans l’univers plus large du recyclage et système D. Et on est content de voir une figure féminine dans ce monde globalement très masculin.

3. Le Jardin d’Emerveille
86 000 abonnés

Le + : Rémi Kulik est maraîcher de formation, producteur de plantes et donne par ailleurs des stages de permaculture. Il produit des vidéos très précises sur les notions essentielles de jardinage, mais sa spécialité, c’est plutôt les contenus pleins de poésie et d’érudition sur les êtres vivants du jardin, notamment à travers ses séries Plantes et histoires de plantes et Vermines lover.

4. Le potager du paresseux
42 000 abonnés

Le + : Il faut avoir du temps devant soi pour écouter ses vidéos, souvent longues de plusieurs dizaines de minutes. Mais on gagnera aussi un peu de temps grâce à ses conseils pour limiter certaines tâches et gestes inutiles au jardin. Son auteur résume : Je défends la paresse, pas la fainéantise. C’est différent. Pour moi, être paresseux, c’est essayer de produire beaucoup en n’en faisant le moins possible. Cela implique de ne plus se demander « Qu’est-ce qu’il faut faire pour que ça marche », mais plutôt « Qu’est-ce qu’il faut que je ne fasse pas pour que ça marche mieux ? »

5. Le potager d’Olivier
257 000 abonnés

Le + : Olivier Puech a été formateur auprès de jeunes adultes et ça se sent. Il en a gardé un très bon sens de la pédagogie, qui permet à n’importe quel débutant d’apprendre les essentiels du jardinage en regardant ses vidéos. On aime aussi beaucoup sa façon de laisser parler ses émotions dès qu’il a les mains dans sa terre.

Et aussi :
Ne manquez pas les vidéos de Ver de terre Production, pour ceux qui veulent cultiver en sol vivant ; celles du très calé André Abrahami pour ceux qui rêvent de devenir un jour maraîcher ; ou encore la trop peu connue mais extrêmement riche chaîne de Xavier Mathias : En pagaille veux-tu !

_____________

Merci <3 <3 à Lygie Harmand pour ses illustrations.

3 commentaires

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour, ne pas oublier la chaine de Jacquot et Lylie, Lui est jardinier à la ville de Boulogne sur Mer et nous fait partager son expérience, et elle filme et commente. Des contenus plein de sagesse, des petites astuces, et une dose d’humour.

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle