Débats Haut Débit, rendez-vous au salon (de l’agriculture)

La Ruche qui dit Oui ! ne se contente pas de remplir les cagettes, elle nourrit aussi les esprits. Aussi, au Salon international de l’agriculture, son stand (hall 4 C40) sera consacré à la rencontre et à la réflexion. Au menu 5 débats, 5 thématiques sans tabou pour questionner le monde de l’alimentation. 

Du lundi au vendredi, de 11h à 12h30, les experts viendront confronter leurs expériences et leurs points de vue.   « Quelle agriculture en 2030 ? Comment allier agriculture biologique et technologie ? Plaisirs et douleurs de l’agriculteur »…Les débats seront accessibles au public en direct. Les meilleurs moments seront montés, compilés et présentés sur le stand chaque soir, et relayés sur le blog de La Ruche qui dit Oui ! et le site Alimentation Générale dès l’après-midi. Vous venez ? #LRQDO #SIA2015

*

Lundi 23 février – Bio et techno : un mariage impossible ?

Cultiver ses légumes en bio, est-ce forcément se contenter d’une bêche et d’une binette ? La mécanisation doit-elle être le pré carré des grandes cultures ? Depuis quelques années, la technologie envahit les champs. Des engins archi-sophistiqués amendent la terre, désherbent, arrachent et récoltent. Des plans open source des engins permettent même de se construire son tracteur dans son salon. Alléger l’homme par la machine, est-ce vraiment possible ? Une agriculture de qualité peut-elle être réellement mécanisée ? Jusqu’où ? Controverses pour faire le tour des innovations et se forger une opinion.

Avec…

 *

Mardi 24 février – Les engrais ont-ils sauvé plus de vies qu’ils n’en ont coûté ?

Certains considèrent que les engrais chimiques sont devenus essentiels à l’alimentation d’au moins deux milliards de personnes (Smil 2001, Hager 2008). Mais comment faut-il interpréter ce type de chiffre ? L’Histoire aurait-elle pu être différente ? Aujourd’hui, n’a-t-on pas prouvé que les engrais naturels pouvaient faire aussi bien, sans générer quantités d’externalités négatives ? Les engrais de fabrication industrielle ont-ils dit leur dernier mot pour autant ?

Avec…

  *

Mercredi 25 févrierCircuits courts, du beurre dans les épinards des agriculteurs ?

Un producteur sur cinq vend en circuit court. Marchés, AMAP, grandes surfaces, points de vente collectifs, Ruche qui dit Oui, toutes les formes sont possibles. Mais les circuits courts demandent du temps, de la main d’oeuvre et exigent de réinventer le métier d’agriculteur (il faut savoir communiquer, commercer et s’adapter à la demande des clients). Dans ce contexte, les circuits courts rémunèrent-ils justement les producteurs ? A qui profitent-ils réellement ?

Avec…

  *

Jeudi 26 février : 2030…

Vous avez le pouvoir, vous en faites quoi (ou vous ne l’avez pas mais vous rêvez de le prendre) ? La question est posée aux acteurs de l’ensemble de la chaîne alimentaire. Du semencier au distributeur en passant par le producteur, vous saurez tout sur leurs visions et leurs ambitions pour 2030.

Avec…

  • François Burgaud, Directeur des relations extérieures du Gnis
  • Max de Rostollan, fondateur de Fermes d’avenir
  • Philippe Desbrosses, fondateur de la Ferme de Sainte-Marthe et à l’origine de la campagne Graines de vie
  • Guilhem Chéron, Président de La Ruche qui dit Oui !
  • Jacques Caplat, agronome et auteur de nombreux ouvrages sur l’agriculture
  • Arnaud Brulaire, Responsable du développement durable chez Picard

 

  *

Vendredi 27 février : Agriculteur, le pire métier du monde ?

Alors qu’en 40 ans la France a perdu les ⅔ de ses exploitations agricoles, le revenu des agriculteurs n’en finit plus de baisser. Etre éleveur bovin aujourd’hui, c’est travailler 7/7J et gagner moins de 17 000 euros chaque année. Les scores ne sont pas meilleurs du côté des maraîchers. Pourtant, bon nombre d’agriculteurs entretiennent une relation passionnelle à leur métier. Lever tôt, coucher tard, coups de soleil et pieds gelés, qu’est-ce qui les motive aujourd’hui ? Amphétamines ou endomorphines ? Une conférence pour découvrir plaisirs et douleurs de l’agriculteur.

Avec…

 

 

Un commentaire

Close

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle

Oui ?

Recevoir le magazine

1 newsletter par semaine.
No pubs, Pas de partage de donnée personnelle