Le combat des « guérilleros de la greffe » a porté ses fruits